Clinique
Jouvenet

Des livres pour une bibliothèque en Afrique

Article le

Une collecte de livres s’est déroulée à la clinique Jouvenet, à Paris, dans le but de constituer une bibliothèque de brousse au Sénégal. C’est l’association Evolucap qui a lancé ce projet d’entraide qui doit promouvoir et encourager l’usage du Français dans cette région d’Afrique.

Des livres pour une bibliothèque en Afrique

Une logistique simple : il suffisait de déposer des livres dans le hall de la Clinique Jouvenet, à Paris. Les livres collectés sont acheminés par container à Dakar, puis en Casamance, région sud du Sénégal. « La bibliothèque que nous allons constituer en pleine brousse permettra de redonner un accès aux livres à une population qui en est privée, et de lui permettre de retrouver le goût de la lecture et de la langue française, valeurs très développées dans cette région d’Afrique », indique le Dr Xavier Raingeval, médecin anesthésiste à la clinique Jouvenet, et président de l’association Evolucap dans le cadre de laquelle cette collecte a eu lieu. « Notre association soutient de nombreux projets, notamment dans les secteurs médical, écologique, culturel et touristique, dans cette même région de Casamance », ajoute Xavier Raingeval.

Des milliers de livres

Un seul point de collecte a été organisé à la clinique Jouvenet, dans le hall d’accueil, un accès facile pour les patients et le personnel. « Nous avons annoncé cette opération à la fois par voie d’affiches dans la clinique, mais aussi par mailing auprès des praticiens et des salariés », précise l’anesthésiste. Une opération qui a duré deux mois et qui a permis de collecter trois cents livres. « Une fois arrivée à destination, c’est un professeur de français à la retraite qui prendra cette bibliothèque en charge et l’organisera à Kabrousse, un village dans la brousse », explique le Dr Raingeval.

Cette bibliothèque va voir le jour dans un container qui est mis à disposition des responsables locaux pendant une année, en attendant une solution plus durable. Seront également installés une
connexion internet et un ordinateur fixe. « Suite au succès de cette première opération, nous organiserons une nouvelle collecte de livres à l’automne prochain », prévient Xavier Raingeval.

Article précédent

Ramsay Générale de Santé est aussi sur Instagram !

Le Groupe diversifie sa communication sur les médias sociaux en lançant son compte Instagram.

Article suivant

L’hypnose par réalité virtuelle : l’anesthésie sans sédatif ni angoisse

L’hypnosédation par immersion en réalité virtuelle pourrait, petit à petit, remplacer l’utilisation de certains anesthésiques, susceptibles de provoquer...